Quelles qualités personnelles un médiateur a-t-il besoin ?

Le médiateur est un spécialiste de la qualité relationnelle. Le médiateur respecte, dans le cadre de sa mission, trois règles de communication fondamentales dont l’objet est de sécuriser et de valoriser les parties, acceptant leurs valeurs et enfin en se montrant pédagogue et positif. Voici donc 10 qualités requises pour être un bon médiateur.

  1. Savoir écouter est certainement la première qualité du médiateur. Il doit faire abstraction de ses opinions ou valeurs personnelles qui ne doivent pas peser dans le processus de médiation.
  2. Le médiateur met tout en œuvre pour créer un climat de confiance. Il reste calme, confiant, optimiste et à l’écoute.
  3. Il fait preuve d’empathie, en s’efforçant de comprendre chacune des parties, leurs prises de position, leurs problèmes, leurs intérêts.
  4. Il transmet aux médiés sa compréhension par la reformulation, et veille à la réciprocité de l’information.
  5. Il facilite la communication et suscite chez les parties une écoute réciproque par le respect des règles de communication préétablies et validées.
  6. Il cherche les informations pertinentes, les données de base du conflit, les intérêts sous-jacents, les points de convergence et les possibilités de règlement par le questionnement.
  7. Il gère l’interaction entre les parties et peut faire face à des émotions intenses, à des attaques personnelles et à des stratégies de manipulation.
  8. Il suscite la créativité en posant des questions qui inciteront les parties à trouver une variété de solutions ou en utilisant la technique du brainstorming.
  9. Il stimule une discussion productive des solutions envisagées en étudiant leur faisabilité au moyen de critères objectifs et en veillant à ce qu’elles rencontrent les besoins et attentes de chaque partie.
  10. Il veille à ce que les négociations restent actives et positives afin que les parties puissent en venir à un accord.

 

2019-03-20T16:12:40-04:00