Comment annoncer aux enfants que papa et maman se séparent?

Selon Statistique Canada, le taux de divorce a nettement augmenté dans les dernières années. Cela amène un danger de banaliser la détresse des enfants et des parents lors d’une séparation en se disant que celles-ci sont monnaie courante.

Or, c’est une erreur de banaliser ou généraliser ainsi car, il n’y a pas deux séparations identiques et les enfants n’ont pas nécessairement le même tempérament ou la même capacité d’adaptation. C’est donc pour ces raisons qu’il faut bien préparer l’annonce de la séparation aux enfants sans la banaliser.

Voici quelques règles de bases qui guideront les parents dans l’annonce d’une séparation aux enfants :

La présence des deux parents

Idéalement, les deux parents devraient être ensembles pour annoncer leur séparation aux enfants. Cela permet à ces derniers de comprendre que malgré le fait que leurs parents ne soient plus amoureux, ils sont capables d’être dans la même pièce, de se parler et d’agir en équipe afin de répondre à leurs besoins. Cependant, si le niveau de conflit est très élevé et que l’annonce risque de se dérouler dans la tension, il est sans doute préférable qu’un seul parent annonce la nouvelle.

Choisir un bon moment

En fait, il n’y a pas de bon moment, mais de « moins pire moment ».  Il est conseillé de choisir un moment qui laissera aux enfants le temps de réagir, de réfléchir, de poser des questions et surtout, un moment qui sera suivi de quelques jours où les parents sont disponibles pour rassurer, consoler et répondre aux questions. Par exemple, cela pourrait se faire au début d’un week-end où aucune activité n’est planifiée.  Enfin, il est également conseillé de choisir un moment où les enfants ne vivent pas de préoccupations majeures comme une période d’examens par exemple.

Préparer un message général

Il est essentiel de préparer le message à l’avance, être honnête et sincère avec les enfants, tout en les préservant de l’information que ne concerne que les adultes et qui pourraient les bouleverser inutilement. Or, trois grands thèmes doivent être IMPÉRATIVEMENT abordés lorsque vous apprenez à vos enfants que vous vous séparez.

Thème 1 : Déculpabiliser les enfants

Lorsque les enfants ne comprennent pas ce qui a pu amener leurs parents à vouloir se séparer, ils peuvent facilement croire qu’ils sont responsables de cette rupture.  Il est donc important de leur expliquer que la séparation des parents, c’est une affaire d’adultes et que c’est vous les parents qui en êtes responsables.

Thème 2 : Valider les émotions des enfants

Peu importe la réaction des enfants, il est important qu’ils comprennent que les émotions qu’ils vivent sont normales, qu’ils ont le droit de les ressentir et de les exprimer. Vous pouvez leur dire que vous les comprenez, car vous aussi, vous vivez beaucoup d’émotions par rapport à cette rupture. Ainsi, que les enfants soient tristes, inquiets ou en colère, leur détresse sera amoindrie par le fait de savoir que leur émotions sont normales et qu’ils ne sont pas les seuls à les vivre.

Thème 3 : Faire part aux enfants des choses qui ne changeront pas malgré la séparation 

Les enfants ont besoin d’être rassurés par l’énumération des choses qui ne changeront jamais telles :

  • « Même si nous vivrons plus ensemble, nous continuerons toujours de t’aimer, chacun de notre côté. »
  • «  De ton côté, tu pourras toujours continuer d’aimer tes deux parents. »
  • «  Papa et maman continueront toujours de faire équipe pour prendre soin de toi, pour s’assurer que tu fonctionnes bien, pour traverser avec toi les étapes de la vie.»

Enfin, il est important de ne pas saturer les enfants de mille et une explications ou justifications. Il y a une limite à la quantité d’information qu’un enfant peut comprendre ou assimiler en peu de temps. Il est donc préférable de préparer un message bref, et de laisser tout le temps nécessaire aux enfants d’exprimer leurs émotions et poser leurs questions. Les enfants peuvent mieux assimiler les explications si elles sont données à petites doses, au rythme de leur capacité à les comprendre et à les accepter.

2015-07-28T00:27:42-04:00