L’art de bien communiquer entre parents après la rupture

Bien que la nécessité d’établir ou de rétablir la communication entre parents après la rupture puisse paraître évidente à première vue, la douleur d’une séparation peut parfois être si forte qu’elle rende la tâche extrêmement ardue.

Dans certaines situations de séparation, dépendamment des circonstances, il est possible que la communication fonctionnelle, à savoir lorsque les deux personnes sont capables de s’écouter et de se respecter l’une et l’autre, perdure sans trop de bouleversements. Alors que pour certains cas, beaucoup efforts seront nécessaires pour y arriver.

Or, il est indispensable que les deux parents priorisent la communication afin de bien réussir leur coparentalité. Mais comment arriver à établir une communication fonctionnelle dans un contexte de séparation où les relations peuvent parfois être très tendues?  Harry Timmermans[1] suggère quatre attitudes favorisant une communication fonctionnelle. Les voici donc :

1) Capacité de transmettre des messages clairs

La transmission d’un message clair suppose de parler d’une chose à la fois et de vivre au présent. Une personne qui conjugue au présent les expériences du passé continue de vivre dans le passé. Ainsi, elle n’est pas sensible à ce qui se passe dans le présent et la communication est inefficace.

2) Capacité de savoir écouter

Une bonne écoute suppose deux comportements visibles :

  • Garder le silence pendant que l’autre parle
  • Essayer de comprendre ce que l’autre dit.

3) Capacité de rétroaction

Dans la communication, l’important n’est pas seulement ce qui est dit, mais aussi ce qui est compris.

4) Capacité de savoir réagir à l’expression des sentiments

La gestion des sentiments exige beaucoup de flexibilité et de maturité. Ainsi, lorsque l’autre personne rejette votre demande, vous avez le choix de quitter la pièce ou reformuler vos besoins.

Bref, réagir avec grossièreté rend les lendemains impossibles. Il est bon de se rappeler que nous sommes toujours responsables de nos réactions et que nous décidons la manière dont nous réagissons.

Enfin, je conseille toujours aux parents d’appliquer entre eux les mêmes règles de politesse que nous employons dans toute autre relation. C’est-à-dire, faire preuve de convivialité, de respect et de civisme.  N’oubliez jamais que les enfants apprennent par l’exemple. N’est-ce pas de belles valeurs à inculquer aux enfants?

 

[1] Les parents se séparent. Mieux vivre la crise et aider son enfant, Richard Cloutier, Lorraine Filion, Harry Timmermans , Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents

2015-06-17T00:10:40-04:00